Le monde de Sophie 3.0

À l’heure actuelle, avez-vous accès à toutes les informations en ligne dont vous avez besoin ?

Internet est un trésor pour une personne comme moi. L’informatique me permet de faire de nombreuses recherches sur mes intérêts restreints, de voir des témoignages et des astuces d’autres personnes autistes, d’accéder à des outils d’aide, d’avoir une communication moins stressante (d’où mon avatar pour la boutique), un accès rapide à l’actualité pour rester informée, faire des courses en ligne, etc.

Je dirais que ce qui manque le plus pour une personne Asperger serait un éventail plus large de formations en ligne reconnues officiellement et la possibilité de pouvoir travailler en télétravail à son rythme, selon ses besoins spécifiques, autrement les formations proposées n’auront pas souvent de débouchés adaptés.

Portrait de Sophie

De manière générale, le marketing encombre de nombreux sites, par des images qui interrompent ou chevauchent les textes, des vidéos qui se lancent toutes seules (…) : un vrai casse-tête !

Sophie

Trouvez-vous les sites web et applications lisibles et facilement utilisables ?

C’est une chance de pouvoir régler la luminosité de l’écran et le son. Par contre, il y a certains sites que j’abandonne rapidement à cause des nombreux stimuli qui s’enclenchent au moindre clic, comme ces nombreuses fenêtres pop-up de publicité ou d’information qui apparaissent sans crier gare de tous les côtés !

Y a-t-il un site que vous trouvez particulièrement réussi ou une application que vous aimez particulièrement ?

Un exemple de site que j’aime beaucoup serait lightandbubble.ch, une entreprise de cosmétiques et bougies artisanaux. Le carrousel de l’accueil est lent (pouvoir le stopper serait encore mieux, mais nous n’avons pas cette possibilité non plus sur ArcaGeek), l’interface est claire et lisible, les catégories sont clairement indiquées avec de belles photos pour chaque produit et même un onglet « conseils & astuces » disponible à part, ce qui permet de ne pas surcharger les pages des produits.

Page acccueil lightandbubbles.com

Il y a une petite fenêtre qui apparaît de temps en temps pour montrer ce qui a été acheté et dans quelle région, ce ne serait pas vraiment indispensable, mais c’est le seul élément marketing qui apparaît, en petit, et qui disparait tout seul. L’adaptabilité mobile est bonne et le processus de commande est facile. Parfois, je vais sur le site juste pour regarder les photos tant elles sont belles.

Inversement, quels sont les contenus digitaux qui vous posent problème (par exemple : trop d’informations sur la page, vidéo qui démarre automatiquement avec le son) ?

Pour les articles de blog de la boutique, je fais des recherches sur des séries ou des films et je tombe souvent sur des articles que je ne lis pas jusqu’au bout, parce que j’ai cliqué sur des publicités par erreur et en ai eu marre de finir sur des sites totalement hors sujet en pleine lecture.

Je regarde aussi beaucoup de tutoriels car j’aime apprendre en autodidacte. Les publicités de Youtube, qui maintenant se mettent aussi en plein milieu de la vidéo, ont tendance à me faire perdre patience. Je veux faire de la couture, pas acheter un parfum qui me donne envie de rouler dans des draps de soie ou de courir après un inconnu dans la nuit bon sang !!! D’ailleurs je n’ai jamais eu de parfum qui fasse cet effet, à moins qu’il soit à base de champignons hallucinogènes…

De manière générale, le marketing encombre de nombreux sites, par des images qui interrompent ou chevauchent les textes, des vidéos qui se lancent toutes seules (qu’on met d’ailleurs souvent un moment à trouver et à fermer), des fenêtres qui s’ouvrent sur lesquelles on clique par erreur : un vrai casse-tête !

C’est difficile de me rappeler précisément des sites que je n’aime pas, car j’y reste en moyenne quelques secondes, mais le site de la Fnac, par exemple, a une interface encombrée, comme s’ils avaient voulu mettre le maximum d’articles sur l’accueil. À chaque menu, il y a des sous-menus avec des publicités de rabais, qui ont parfois encore des sous-menus.

Page accueil fnac.ch

Quand enfin on choisit une catégorie, il y a encore des onglets accessibles au-dessus pour des offres, des bons plans, des « jours club » etc.

Un vrai bombardement d’informations, gérable sur un grand écran à petites doses, mais carrément indigeste sur l’écran d’un portable. Le marketing en mode « bourrage de crâne » qui pousse l’utilisateur à acheter est un fléau pour les personnes autistes.


En savoir plus sur Sophie, son parcours, ses rêves et son analyse pointue du quotidien en période de Coronavirus ?

Lire l’interview